Un musée de coquillages au Château de Bel Ombre

Depuis début avril 2016, les clients des hôtels et villas d’Heritage Resorts ont accès à une nouvelle expérience culturelle sur le Domaine de Bel Ombre : un musée de coquillages au cœur d’une demeure du 19ème siècle. Ils sont invités à découvrir gratuitement près de 7 000 coquillages de l’île Maurice et d’ailleurs.

Étonnement et enchantement attendent les visiteurs du musée « The World of Seashells » (qu’on peut traduire littéralement par « Le monde des coquillages ») installé à l’étage du magnifique Château de Bel Ombre. En effet, l’impressionnante collection de coquillages ne laisse personne indifférent car nombreux sont ceux qui n’imaginent pas la richesse de ce « monde ».

7 000 coquillages et 1 800 espèces

À l’étage du Château, les curieux sont invités à se balader librement le long des 68 vitrines d’exposition pour découvrir les 7 000 coquillages et 1 800 espèces. L’ambiance est calme, rafraîchissante et studieuse. Les enfants comme les grands peuvent s’amuser à reconnaître certains spécimens et à retenir les appellations de ceux les plus étranges. Les coquillages sont réunis selon leur famille, leur nom, leur auteur, leur provenance et toutes les grandes familles de mollusques marins sont représentées. Le plus petit coquillage est un Giberula d’un millimètre et le plus grand, un Tritonus Charonia de 400 mm. Ce gros spécimen est une espèce protégée dans le monde entier car il est le principal prédateur connu de l’étoile de mer Acanthaster, qui se nourrit principalement de corail.

Des spécimens du monde entier

La collection compte des merveilles telles que des cones, des porcelaines, des térèbres, des volutes, des lambis et d’autres espèces remarquables provenant de la Méditerranée, du Japon, du Sénégal, de l’Inde et des Maldives, entre autres. D’autres coquillages sont eux issus de nos côtes ainsi que d’Hawaï, de Californie, de Colombie, du Mexique, d’Australie, de la Mer Rouge et de Nouvelle-Calédonie. Selon Eric Lecourt, propriétaire de la collection, les régions les plus riches en diversité, sont les Philippines, l’Egypte et Madagascar. Fait intéressant : le passionné de coquillages a déniché une nouvelle espèce à St-Brandon et ce spécimen porte aujourd’hui son nom, le « Lecourtorum » !

Partager la beauté du monde marin

À travers cette initiative, en collaboration avec Eric Lecourt, Heritage Resorts souhaite partager la passion du collectionneur pour ces trésors de la vie sous-marine et faire découvrir à ses clients un monde que peu de personnes connaissent. Mais c’est aussi un moyen de sensibiliser le public à la situation fragile des plages et des lagons, non seulement à l’île Maurice mais dans le monde entier. En effet, on trouve de moins en moins de coquillages sur les plages et dans les mers, notamment à cause de la pêche intensive, des activités marines détruisant les habitats naturels et des récoltes excessives.

Informations pratiques

Horaires d’ouverture : Le musée est ouvert du lundi au samedi de 09h00 à 18h00.

L’entrée est gratuite pour les clients d’Heritage Resorts.

« Si vous prenez un coquillage et le collez à votre oreille, vous entendrez la mer ; si vous le posez sur votre poitrine, il écoutera votre cœur. » – Philippe Geluck