VLH dives deep into Tamarin

Le 13 décembre dernier, quelque 200 invités, dont le ministre du Tourisme Anil Gayan, se sont réunis à la « Baie » pour inaugurer le nouvel hôtel Veranda Tamarin. Redécouvrez cette institution profondément mauricienne, célébrée lors d’un événement musical et estival.

 

Vue sur la baie mythique de Veranda Tamarin

Accueillis par le « shaka » – signe de la main hawaïen évoquant la culture du surf – les réceptifs, tour-opérateurs partenaires locaux et officiels invités à l’inauguration de Veranda Tamarin se sont vu remettre un bracelet de pied, symbole du leash du surfeur. Ils sont ensuite partis à la découverte des nouveautés de l’hôtel : non seulement les chambres, mais aussi le rooftop bar à la vue imprenable sur la baie, la washbaz décalée où les clients peuvent papoter tout en lavant leurs vêtements, et les restaurants et bars à l’identité bien affirmée (le Ye! Man, le Crazy Fish et le Tribu). Pour couronner cette soirée conviviale, les invités ont siroté le cocktail signature de l’hôtel à base de tamarin et de feuille de cari poulet au son entraînant des artistes mauriciens présents – Anne-Ga et Cédric, Hans Nayna, Philippe Thomas ou encore Matsonic.

 

Ye-man restaurant principal de l hotel

Ouvert depuis 1970, l’hôtel Tamarin est un établissement incontournable qui a intégré en 2016 le portefeuille de VLH et fait aujourd’hui peau neuve après 6 mois de rénovation. Dès les prémisses du projet, l’architecte Jean-Philippe Piat et l’architecte d’intérieur Paule de Romeuf étaient convaincus de la nécessité de conserver l’âme du lieu tout en privilégiant l’aspect communautaire et un style rustique-chic. Les invités ont ainsi pu admirer des détails typiquement mauriciens dans le décor (vanneries, ferblanterie, rotin…) mais aussi les fresques murales colorées réalisées par les jeunes artistes du collectif Lakaz d’Art et par David Lagesse.

 

Mais Veranda Tamarin n’a pas seulement le look d’une « baz » mauricienne : il est authentique, inclusif et fidèle à son ancrage historique dans le village de Tamarin, comme l’a fait ressortir François Eynaud, le CEO de VLH, lors d’un discours enthousiaste. En soulignant l’attachement du groupe à cet hôtel « mythique », il a réaffirmé la volonté du groupe de « renforcer l’intégration de l’hôtel à son environnement », notamment en développant une partie publique, de « garder omniprésent l’esprit du surf » et enfin de « maintenir l’esprit jazz » en hommage à Cyril Michel, le propriétaire précédent et un fin saxophoniste.

 

Chambre privilege de Veranda Tamarin

Avec 116 chambres, trois restaurants, autant de bars, deux piscines, un nouveau spa à l’esprit créole, une gym et une salle de réunions, l’hôtel 3 étoiles + propose un éventail d’activités et de plaisirs simples ancrés dans la culture mauricienne. Privilégiant le partage, le vivre-ensemble et la rencontre avec les Mauriciens, Veranda Tamarin est plus que jamais fier de ses racines.

 

#VerandaResorts #Hotel #Vacances #IleMaurice